Histoire de la réflexologie plantaire

La réflexologie est un art ancestral qui prend ses origines dans diverses civilisations, et qui a été théorisée et développée par la médecin Eunice Ingham.

Son origine est très ancienne, depuis la nuit des temps, depuis l’Égypte ancienne, en passant par les Incas et la Chine.
En Égypte, sur le sarcophage d’Ankhmahor, (datant de 2330 av. J.C), dans la ville de Saqqarah, étaient représentées des scènes de soins dentaires, d’accouchement, d’embaumements, de pharmacologie et de réflexologie.
La figure ci-dessous montre la reproduction d’une gravure figurant sur le tombeau d’Ankhmahor, personnage de haut rang.
Les hiéroglyphes signifient : « Ne me fais pas mal. » Le praticien répond : « Je ferai en sorte que tu me remercies. »

On retrouve des traces en Chine, depuis 5000 ans, dans le cadre de l’acupuncture et en Inde, où le pied a une place très importante et vénérée.
Déjà à cette époque, la personne forme un tout : « corps et esprit ».

Depuis, le 16ème siècle, la réflexologie plantaire semble être appliquée à peu près partout dans le monde.
Les civilisations orientales pratiquent depuis toujours cette médecine préventive.
Ensuite, des médecins allemands, russes, italiens, américains ont écrit sur le sujet, mais c’est surtout, en 1913, en Europe,
que le Dr Fitzgerald est initiateur de la réflexologie; il établit la notion de pression. Par cette méthode, il soulage le rhume des foins, la goutte et l’utilise dans l’anesthésie. Il démontre aussi la projection du corps : c’est la théorie Fitzgerald. Il divise le corps en dix zones perpendiculaires, qui aboutissent aux orteils.

En 1930 la Dr Eunice Ingham (1879-1974) introduisit la réflexologie dans son service de physiothérapie à l’hôpital de St Petersburg en Floride.
De ses résultats très satisfaisants, elle décide de faire ses propres recherches et de quitter l’hôpital.
C’est à Eunice Ingham, que l’on doit la reconnaissance et la diffusion de l’actuelle réflexologie.
Elle parvint donc à établir une carte complète des zones réflexes du corps au niveau des pieds. 

A sa succession les travaux furent repris par son neveu Dwight Bayers, qui poursuit toujours son travail au sein de l’International Institut of Reflexology St Petersburg (Etats-Unis).

Un peu d'histoire de la réflexologie

Exemple de scène de réflexologie 

En Égypte, sur le sarcophage d’Ankhmahor, (datant de 2330 av. J.C), dans la ville de Saqqarah, étaient représentées des scènes de soins dentaires, d’accouchement, d’embaumements, de pharmacologie et de réflexologie.

Eunice Ingham, fondatrice de la réflexologie moderne

En 1930 la Dr Eunice Ingham (1879-1974) introduisit la réflexologie dans son service de physiothérapie à l’hôpital de St Petersburg en Floride. Elle décide de faire ses propres recherches, et d'écrire un livre qui deviendra un best-seller.
C'est la naissance de la réflexologie moderne, et pendant toute sa vie, elle va parfaire cette étude.
Elle parvint donc à établir une carte complète des zones réflexes du corps au niveau des pieds.

Dwight Bayers, neveu d'Eunice Ingham

A sa succession les travaux furent repris par son neveu Dwight Bayers, qui poursuit toujours son travail au sein de lInternational Institut of Reflexology St Petersburg (Etats-Unis) qu'il a créé.

Votr

1 route Neuve du Col de la Luère,
Grézieu-la-Varenne

Références et certifications
* Diplômée de l'école E.T.R.E, de l'Académie de Réflexologie Traditionnelle. Spécialisée en réflexo vertébrale et kobido auprès de Monique Meyrieux. Membre de la FF de Sophrologie.

Accès rapide

Accueil
Réflexologie plantaire et dorsale
Réflexologie spéciale femmes
Réflexologie du visage - Kobido
Drainage lymphatique
Réflexologie pour enfants
Lecture de pieds

Prendre RDV en ligne

Plan du site et zones d'interventions

S'inscrire à ma newsletter

Tenez vous au courant de mes actualités, nouveaux ateliers et évènements.

Nous utilisons des cookies pour optimiser votre navigation : cela vous permet de naviguer plus facilement sur le site. Retrouvez le détail dans les Mentions légales.